Préparez votre chien à faire de l’exercice

Préparez votre chien à faire de l’exercice

Préparez votre chien à faire de l’exercice

Par Dre Tracy Dewhirst

Les êtres humains prennent des résolutions personnelles pour faire de l’exercice, se mettre en forme et adopter une alimentation plus saine. Mais les chiens doivent s’en remettre à nous pour prendre cette décision à leur place, sans se soucier d’avoir de la volonté, mais aussi parfois sans recevoir la préparation adéquate. Avant de vous lancer dans un nouveau programme d’entraînement, assurez-vous que votre chien est prêt à vous suivre en évaluant ses capacités par rapport aux exigences du sport envisagé.

Évaluez la santé de votre chien

La plupart des chiens aiment naturellement être actifs, surtout si cela signifie une sortie avec leurs humains. L’entrain de votre chien est toujours là, en attente du moindre signal; un simple sifflement, et la plupart des chiens sont au garde-à-vous, prêts à sauter dans l’auto. Par contre, dans le cas d’un chien oisif depuis des années ou qui a des problèmes de santé, une journée d’activité pourrait rapidement devenir source de douleur.

Les problèmes de santé évidents comme l’arthrite, l’insuffisance cardiaque, la discopathie intervertébrale, les troubles pulmonaires (y compris la maladie des vers du cœur) et l’obésité limiteront la tolérance de votre chien à l’activité physique. Si votre chien n’a pas été examiné par un vétérinaire récemment ou s’il a plus de 7 ans, faites lui passer un examen avant de commencer à pratiquer un nouveau sport avec lui.

L’obésité est un problème courant qui limitera la mobilité et l’endurance de votre chien. Un régime pourrait être nécessaire avant de penser à l’exercice et il pourrait être nécessaire d’augmenter graduellement son activité pour éviter les blessures. Demandez à votre vétérinaire de vous indiquer l’apport calorique approprié pour votre chien et de vous recommander une nourriture adéquate pour aider votre chien à perdre du poids. Arrêtez aussi de lui donner des gâteries à forte teneur en calories et de la nourriture de table.

Commencez lentement

Lorsque vous êtes prêt pour une première sortie, commencez lentement et avec des attentes raisonnables. Vous rêvez peut-être d’aller courir le 5K, mais il reste que votre première course ensemble ne devrait pas dépasser 4 à 6 km. Allez-y un kilomètre à la fois. Après avoir couru un premier kilomètre, vérifier que votre chien semble assez à l’aise pour poursuivre. Si c’est le cas, faites un autre kilomètre et vérifiez de nouveau. Poursuivez ainsi sur un maximum de quatre kilomètres. Vous pouvez doubler cette distance si vous optez plutôt pour une randonnée à vitesse modérée.

Évidemment, vous pouvez toujours augmenter la durée de votre séance d’exercice si votre chien s’en tire bien au premier essai.

Surveillez aussi la résistance à la chaleur de votre chien durant l’exercice, surtout par température chaude et humide ou si vous avez un chien de race brachycéphale (à museau court). Les chiens ne peuvent évacuer la chaleur de leur corps qu’en haletant et par les coussinets de leurs pattes, de sorte que les coups de chaleur sont un plus gros risque pour eux que pour les humains. Apportez une bouteille d’eau froide juste pour lui et veillez à vous arrêter fréquemment pour lui donner à boire en cours de route. Surveillez les signes de surchauffe comme un halètement excessif, une langue élargie et aplatie et un comportement léthargique.

Rappelez-vous aussi que nous avons tous des journées où nous nous sentons moins en forme, alors soyez à l’écoute de votre chien. S’il a de la difficulté à vous suivre ou montre le moindre signe de douleur, il est temps de rentrer à la maison.

Après la séance d’exercice

Les chiens peuvent aussi éprouver des raideurs et des douleurs musculaires après l’exercice. De grâce, résistez à l’envie de donner des médicaments pour humains à votre chien. L’aspirine, l’acétaminophène et l’ibuprofène peuvent causer de sérieux problèmes aux chiens, allant des saignements intestinaux aux dommages aux reins ou au foie. Le naproxène est hautement toxique, même à faibles doses. Massez doucement ses muscles endoloris et demandez à votre vétérinaire de vous recommander un des nombreux analgésiques efficaces et sécuritaires pour les chiens.

Profitez des forces de votre chien

Différentes races de chiens sont bien adaptées à différents types d’activités. Les chiens d’eau et les retrievers adorer nager et rapporter des choses; les chiens de troupeau et de travail aiment les exercices qui mettent à l’épreuve leur agilité. La plupart des chiens de grande ou moyenne taille sont de bons compagnons de course, et tous les chiens apprécieront une marche ou une randonnée en montagne. Alors, sortez votre laisse et votre compagnon et préparez-vous à un printemps actif et à un été bien rempli.

À l’origine, cet article a été publié sur le site suivant (en anglais) :

http://www.exceptionalcanine.com/blog/dog_work_out/index.html.